Navigation – Plan du site

Texte intégral

1Ce deuxième numéro d’Italies confirme, s’il en était besoin, l’intention des italianistes de l’Université de Provence de continuer à faire connaître aussi régulièrement que possible le résultat de leurs recherches.

2Le projet initial visant à publier deux volumes par an s’est révélé trop ambitieux et donc irréalisable : nous en resterons donc à une parution annuelle et ne passerons pas non plus à un système d’abonnement périodique, comme l’auraient souhaité une partie de ceux qui ont accueilli Italies avec sympathie.

3Le numéro précédent était consacré à l’analyse du thème « Voyager à la découverte de l’identité et/ou de l’altérité » et portait sur des oeuvres littéraires ou des documents des XIXe et XXe siècle. Le présent volume réunit ce qui concerne les périodes antérieures et, pour l’essentiel, la Renaissance (Jean Lacroix, La double quête du Vénitien Alvise Ca’ da Mosto pionnier de l’aventure africaine au Quattrocento 1455-1456 ; Matteo Palumbo, Natura, uomini e storia nel Diario del viaggio in Spagna di Francesco Guicciardini ; Georges Ulysse, Le Viaggio in Alamagna de Francesco Vettori ; Théa Picquet, Luigi Alamanni et la France ; Fabienne Blary-Lour, La mission diplomatique de Biagio Buonaccorsi à Pise en 1500) ainsi que d’autres contributions : une communication extrêmement dense de Maurizio Bossi qui n’avait pu trouver place dans le premier volume, et où sont présentées à la fois les ressources du Gabinetto Vieusseux et une réflexion sur le voyage de connaissance au début du XIXe siècle, ainsi que le résultat de recherches liées au séminaire organisé sur le thème du “naufrage”, de Luisa Ricaldone et de Marco Cerruti, qui portent respectivement sur le XVIIIe (L’île di Giuseppina di Lorena-Carignano) et le XXe siècle (« Fra la miseria dei battuti scogli » Michelstaedter, settembre 1910). C’est aussi le XXe siècle qu’explore l’étude de Marialuisa Vianello sur le dernier livre de Claudio Magris (« Viaggio per fuggire altro viaggio » : Microcosmi di Claudio Magris).

4La liste des auteurs montre que, conformément à notre choix initial, la participation aixoise est renforcée par l’aide précieuse qui nous vient d’autres universités françaises (Poitiers – Jeannine Guérin, et Montpellier – Jean Lacroix ), ou italiennes (Turin – Marco Cerniti et Luisa Ricaldone, Naples – Matteo Palumbo, et Florence – Maurizio Bossi). À Aix, des candidats au doctorat (F. Blary-Lour) côtoient les enseignants-chercheurs de l’Équipe d’Accueil d’Études Romanes.

5Dans ce deuxième numéro a été développée la seconde partie consacrée aux comptes rendus. Pour diverses raisons, il n’a pas été possible de présenter tous les ouvrages qui nous sont parvenus. Dans le prochain numéro, nous accorderons encore plus de place à cette rubrique : les destinataires de cette revue doivent savoir que nous sommes disposés à accueillir les comptes rendus qui nous parviendront. Rien ne s’oppose, par exemple, à ce que le volume envoyé pour consultation soit accompagné de la présentation critique obtenue par l’auteur lui-même auprès d’un lecteur qualifié.

6L’accueil qui a été réservé à Italies nous encourage à conserver l’orientation qui a été définie dans le premier numéro. L’ensemble des études est lié à un thème fédérateur (pour ce numéro : le voyage), évitant une dispersion excessive ; la partie consacrée aux comptes rendus est en revanche variée (et, par exemple, dans ce volume ne porte pas que sur des écrits en rapport avec le voyage). Il en sera de même pour Italies n° 3.

7La présence de textes rédigés en italien à côté d’une majorité de pages écrites en français n’ayant pas gêné les lecteurs, on n’a pas modifié le choix adopté pour le numéro 1


*****

8Italies n’a pu voir le jour, et ne pourrait continuer, sans l’aide du Conseil Scientifique de l’Université de Provence à qui vont nos remerciements.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Italies, Revue d’Études Italiennes, Université de Provence, n° 2, Voyager à la découverte de l’identité et/ou de l’altérité, 1998

Référence électronique

Georges Ulysse, « Présentation », Italies [En ligne], 2 | 1998, mis en ligne le 01 octobre 2011, consulté le 20 août 2017. URL : http://italies.revues.org/3462

Haut de page

Auteur

Georges Ulysse

Université de Provence

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Licence Creative Commons
Italies - Littérature Civilisation Société est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International.

Haut de page
  • Logo Centre aixois d’études romanes
  • Logo Aix-Marseille Université
  • Les cahiers de Revues.org